APLEC - 22/07/2014

   22 juillet 2014 

 

Compte-rendu pèlerinage de Sainte Marie-Madeleine

 

JOUR  BENI que ce 22 juillet 2014 qui restera gravé dans les mémoires. Dès 9h du matin, par un temps radieux, ce sont près de 150 personnes qui ont gravité vers ce lieu au cours de la journée, dont une trentaine de marcheurs - père Elie en tête d’une délégation du KT.

Plus de 130 pèlerins (une trentaine à l’extérieur) assistèrent à la messe en l’honneur de Sainte Marie-Madeleine : recueillement et élan de foi collectif remarquables ; beaux chants liturgiques avec Anne, père Elie et sa guitare ; moments d’émotion ; belle homélie ; précieuse intervention d’Emile Cassy au clavecin et Daniel Brun au violoncelle ; les traditionnels goigs catalans chantés à l’extérieur ; moment fort : la bénédiction d’un couple venu de Saint Jean Pla de Cors qui fêtait ce jour-là ses 50 ans de mariage.

 

Puis l’apéritif, le piquenique, la convivialité, la joie, le partage…

Vint le moment, vers les 15h, du concert exceptionnel offert gracieusement par nos amis musiciens Emilie Cassy et Daniel Brun.

Petit discours de la présidente qui au nom de la famille et de l’association de sauvegarde de Sant Guillem remerciait les personnalités présentes : monsieur le maire de Le Tech, madame De Roquette Buisson, présidente des Vieilles Maisons Françaises, monsieur Laurent Hugues, inspecteur des monuments historiques, les adhérents, les sympathisants et les bénévoles. Tous ont été chaleureusement remerciés pour leur présence et pour leur aide. Une mention particulière est accordée aux musiciens, en particulier Daniel Brun, porteur de l’idée géniale de ce concert exceptionnel. Grâce à eux nous allions vivre un moment rare, intense, au son de la musique baroque avec en cadeau final le magnifique Cant dels ocells qui arracha des larmes d’émotion à bien des auditeurs !

Encore quelques rafraîchissements, autour des impressions échangées, des regrets de repartir, des promesses de revenir…

Un grand merci à la généro

sité de tous qui devait rapporter ce jour-là près de 1500 euros destinés à la réfection de la toiture de cette vénérable chapelle qui n’oubliera jamais ce JOUR BENI !